top of page

SOLD-  

AN IMPORTANT TRADE SILVER CROSS, QUEBEC CITY

Joseph Schindler of Quebec City (fl. 1760-1786)

Mid to late eighteenth century

 

A superbly crafted Lorraine trade silver cross bearing the stamped  mark "IS" in a cartouche for Joseph Schindler of Quebec City, this example clearly exhibits the wear and patination consistent with its age.  Schindler was active in Quebec City from 1760, immediately after the British administration commenced, until his death in 1786.  This  cross would have been made and sold into the Indian trade during Schindler's active period, 1760-1786.

 

Schindler is documented as a supplier of trade silver to the major Indian trading enterprises in this period:  McGill, Frobisher, and John Jacob Astor, and many smaller companies.  Notably, much of his trade silver was sold to the pre Revolutionary American colony to the south although he resided and worked in Quebec City until his death in 1786.

   

Size and Condition: 

This example measures one and half inches height.  It is very thin. The suspension  aperture at top is intact. The silver surface is burnished and polished by centuries of wear. There is no damage, repairs or artificial polishing.

     

Use:

In the possession of tribal members this cross would likely have served as a pendent suspended from a necklace. Indigenous people associated the cross with the power wielded by Christian priests in the colonial society; however, there was no religious connotation.  They sought silver crosses, broaches and similar apparel adornment items in trade for furs entirely for their aesthetic attributes and association with power.

 

Reference: 

For an authoritative biography of Joseph Schindler and his mark, summarizing his main activity, refer to John Langdon's CANADIAN SILVERSMITHS 1700-1900.  Alternatively, see John Langdon's  CANADIAN SILVERSMITHS & THEIR MARKS 1667-1867.  However the statements  in the paragraphs above, Use and Condition , remain the responsibility of the author/dealer. Trade silver being one of the most reproduced and faked categories of antiques,  this cross is unconditionally guaranteed  as authentic as represented in the foregoing narrative.

An important 18th C trade silver cross by Joseph Schindler of Quebec City

  • Description

    UNE IMPORTANTE CROIX DE  L'ORFEVRERIE DE TRAITE, VILLE DE QUEBEC

    Joseph Schindler de Québec (fl. 1760-1786)

    Milieu à la fin du XVIIIe siècle

    Une croix de l'orfevrerie de traite de Lorraine superbement conçue portant le poinçon "IS" dans un cartouche pour Joseph Schindler de Québec, cet exemple montre clairement l'usure et la patine correspondant à son âge. Schindler était actif à Québec de 1760, immédiatement après le début de l'administration britannique, jusqu'à sa mort en 1786. Cette croix aurait été fabriquée et vendue dans le commerce indien pendant la période active de Schindler, 1760-1786. Schindler est documenté comme fournisseur de l'orfevrerie de traite aux principales entreprises commerciales indiennes de cette période :  McGill, Frobisher et John Jacob Astor, ainsi que de nombreuses petites entreprises. Notamment, une grande partie de son l'orfevrerie de traite a été vendue à la colonie américaine pré-révolutionnaire au sud bien qu'il ait résidé et travaillé à Québec jusqu'à sa mort en 1786.

    Taille et état:

    Cet exemple mesure un pouce et demi de hauteur. C'est très mince.L'ouverture de suspension en haut est intacte. La surface argentée est brunie et polie par des siècles d'usure. Il n'y a aucun dommage, réparation ou polissage artificiel.

    Utilisation:

    En possession des membres de la tribu, cette croix aurait probablement servi de pendentif suspendu à un collier. Les peuples autochtones associaient la croix au pouvoir exercé par les prêtres chrétiens dans la société coloniale ; cependant, il n'y avait aucune connotation religieuse. Ils recherchaient des croix en argent, des broches et des articles de parure vestimentaires similaires dans le commerce des fourrures entièrement pour leurs attributs esthétiques et leur association avec le pouvoir.

    Référence:

    Pour une biographie faisant autorité de Joseph Schindler et de sa marque, résumant son activité principale, reportez-vous à CANADIAN SILVERSMITHS 1700-1900 de John Langdon. Vous pouvez également consulter CANADIAN SILVERSMITHS & LEURS MARQUES 1667-1867 de John Langdon. Cependant, les déclarations dans les paragraphes ci-dessus, Utilisation et Condition, restent la responsabilité de l'auteur/revendeur. L'orfevrerie de traite étant l'une des catégories d'antiquités les plus reproduites et les plus falsifiées, cette croix est inconditionnellement garantie comme authentique telle que représentée dans le récit précédent.

  • Please contact Dealer for more information

    GEORGE BROWN

    Phone:  416-964-9134

    E-mail:  g.brown0012@yahoo.com

bottom of page